BJCP/1C. Cream Ale

Une Cream ale c’est quoi ?

Born in the U.S.A! On pourrait la définir comme ça cette bière. Survivante de la période de la prohibition aux États Unis, la cream ale est le pendant « ale » des lagers traditionnelles américaines. Plus aromatique mais tout aussi équilibrée que ses concurrentes à fermentation basse, elle s’est adoucie au fil du temps, les version pré-prohibition étant souvent un peu plus fortes, plus houblonnées avec parfois un « dry hopping » et avaient une amertume plus franche (25 à plus de 30 IBU)

La liste d’ingrédients est quasiment identique à celle que l’on retrouve dans les lagers américaines, mais est plus centrée sur le malt d’orge, l’ajout de maïs n’allant pas au delà de 20%. Autre différence qui va dans le sens d’une bière avec plus de caractère, un léger houblonnage aromatique.

La recette :

DI: 1.042 à 1.055
DF: 1.006 à 1.012
ABV: 4.2 à 5.6
IBU: 8 à 20
EBC: 5 à 10

80% pils
20% flocons de maïs

16 IBU de Cluster à 60 minutes
4 IBU de Willamette à 10 minutes

Levures sèches: Fermentis SafLager US-05 ou Mangrove California Lager M54 fermentée à 19°C
Levures liquides:  WLP080 Cream ale yeast blend ou Wyeast1056 American Ale

 

Un empâtage de 60 minutes est suffisant à 65°C.

Pour la fermentation, 19°C y compris pour la Mangrove M54 dont la plage de température d’utilisation est large.

Pour le conditionnement, viser 2.6 volumes de CO2.

Le service se fera le plus froid possible.

Les variantes :

Différents sucres peuvent être utilisés à l’ébullition ( jusqu’à 20%). Le houblon aromatique peut être remplacé par une autre variété au profil similaire (floral, épicé, herbacé)

Pro TIPS :

Le profil d’eau idéal pour brasser une Cream ale :

Calcium (ppm) :  50.0
Magnesium (ppm) : 7.0
Sodium (ppm) : 5.0
Sulfate (ppm) : 75.0
Chloride (ppm) : 60.0
Bicarbonate (ppm) : 0.0

Un commentaire Ajoutez le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *